QU’EST-CE QUE LA ZAKAT ?

QU'EST CE QUE LA ZAKAT

La Zakat historiquement

La Zakat a été imposée la deuxième année de l’Hégire avec des règles bien définies, mais son entité a été imposée à la Mecque sans règles spécifiques.
Dans la sourate An-Naml, révélée à la Mecque

Allah dit :

 » Tâ, Sîn. Ce sont les versets du Coran, d’un Livre d’une clarté limpide, qui est une bonne guidance et une bonne nouvelle pour les croyants qui observent la salât, paient la zakât et ont foi en la vie future  » Coran 27/1.

El-Jama’a rapporte d’Ibn ‘Abbas que lorsque le Prophète, paix sur lui, envoya Mu’adh Ibn Jabal au Yémen, il lui dit :

 » Tu vas chez les gens du Livre. Tout d’abord, tu les inviteras à témoigner qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que je suis le messager d’Allah ; s’ils acceptent, informe-les qu’Allah l’Exalté a institué pour eux cinq prières par jour ; s’ils t’obéissent, fais-leur savoir qu’ils doivent payer une aumône sur les biens de leurs riches pour la distribuer à leurs pauvres ; s’ils t’obéissent, garde-toi de prendre le meilleur de leurs biens. Méfie-toi de l’imprécation de l’opprimé, car entre elle et Allah, il n’y a pas d’écran. « 

 

Définition de la Zakat

 

Le mot  » Zakat  » signifie purification, croissance, bénédiction en arabe. La Zakat est le troisième pilier de l’Islam et est mentionnée 28 fois dans le Coran avec la prière, le deuxième pilier de l’Islam, démontrant ainsi sa grande importance. La zakat est une obligation divine qui impose au musulman qui possède des richesses jusqu’à un certain seuil (appelé Nissab) de donner une partie de ses richesses, généralement 2,5% (ou un peu plus selon que l’on utilise le calendrier lunaire ou solaire) à des bénéficiaires que Dieu a clairement définis dans le Coran.
La zakat est un culte qui accroît la foi. C’est un moyen de purifier ses biens d’éventuels gains illicites mais aussi de l’égoïsme et de la cupidité.

Allah dit :  » Dis : Mon Seigneur accorde Ses dons généreusement ou les restreint à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites (en bien), Il la remplace, et Il est le meilleur des donateurs  » Coran 34/39.

 

Qui est tenu de payer la zakat ?

 

Vous êtes tenu de payer la Zakat si vous remplissez les conditions suivantes :

– Vous êtes un homme ou une femme musulman(e)
– Posséder des biens à hauteur de la NISSAB
– Posséder ces biens pendant une année lunaire complète sans régresser en dessous du seuil du Nissab. C’est le HAWL

L’opinion majoritaire est que l’enfant et la personne privée de discernement sont également tenus de payer la Zakat si leur richesse atteint le Nissab. Ce sont leurs tuteurs ou leurs parents qui doivent la payer pour eux.

 

Le Nissab

 

Le nissab est le montant minimum de richesse au-delà duquel le paiement de la zakat est obligatoire. Le nissab équivaut à 85g d’or – équivalent à 5044 dollars le 22 novembre 2021 – ou à un équivalent en argent : 595g – équivalent à 476 dollars le 22 novembre 2021-

D’où vient le Nissab ?

A l’époque du prophète, la paix soit avec lui, il existait deux monnaies différentes pour acheter et vendre. Une pièce d’or appelée Dinar et une pièce d’argent appelée Dirham. Une pièce d’or (Dinar) valait 10 pièces d’argent (Dirhams).
Le Prophète, paix sur lui, a lui-même fixé la valeur du nissab. Si une personne possédait 20 dinars en pièces d’or ou 200 dirhams en pièces d’argent, au-delà de ses besoins essentiels, elle était tenue de payer la Zakat.

Des savants contemporains, dont le cheikh Al Qardawi, ont pesé 20 dinars pour estimer la valeur du nissab aujourd’hui. 20 dinars équivalent à 85 g d’or et 200 dirhams équivalent à 595 g d’argent. Mais la valeur de l’argent a depuis chuté et aujourd’hui 595g d’argent ne valent qu’environ 476$ alors que 85g d’or valent environ 5044$.

Alors aujourd’hui, quel Nissab doit-on considérer ?

 

Il existe une divergence à ce sujet, mais la majorité des savants sont d’avis que le Nissab de l’or doit être pris en considération car il est plus stable.

Quels sont les biens taxés par la Zakat ?

La Zakat est calculée sur l’argent que vous possédez, mais aussi sur plusieurs catégories de biens :

– Les actifs, les biens et le patrimoine (espèces, métaux précieux, livrets d’épargne, dépôts bancaires, crypto-monnaies).
– Les titres bancaires (actions, obligations, bons du Trésor, fonds de placement).
– Les récoltes et le bétail
– Salaires et honoraires
– Primes, gratifications et bonus
– Les héritages

Votre maison privée ou votre voiture ne sont pas soumises à la Zakat, car il s’agit de besoins vitaux comme la nourriture.

 

Quand payer la zakat ?

 

Le jour où votre fortune atteint ou dépasse le seuil du Nissab, ce jour indiquera le début de l’année lunaire, à la fin de laquelle vous devrez payer votre première Zakat.

La Zakat devra ensuite être payée chaque année en fonction de cette date anniversaire. Si vous ne pouvez pas vous souvenir précisément de cette date, vous pouvez essayer de l’estimer, mais il est préférable de la noter dans un agenda numérique. Le site web en ligne : SADAQATOKEN vous permettra d’enregistrer le début du paiement de votre Zakat.

 

Qu’en est-il de la relation Hawl-Nissab ?

 

Concernant l’aspect temporel de la détermination du Nissab, les shafiites et les hanbalites estiment que la condition d’éligibilité à la Zakat réside dans la continuité du Nissab sans régression du seuil, tout au long d’une année lunaire, de son début à sa fin. Ainsi, si un musulman qui dispose d’une épargne de 5044 dollars ou plus, dépense 100 dollars et tombe en dessous du seuil du Nissab pendant la période du Hawl -non volontairement pour éviter la Zakat- puis avant l’expiration du Hawl, acquiert un montant équivalent à la somme dépensée, soit 100 dollars, selon les écoles théologiques, le Hawl est considéré comme rompu.

D’autre part, les Hanafites prennent en considération les deux extrémités du Hawl. Ainsi, selon eux, si le Nissab est atteint au début et à la fin de l’année lunaire en cours, la Zakat est éligible même si le bien diminue au cours de l’année sans disparaître complètement.

 

Les mérites du paiement de la Zakat

 

L’observance de ce pilier a plusieurs mérites importants pour la préservation de notre personne et de notre communauté.

Spirituel : elle permet de se rapprocher de Dieu par l’obéissance et la purification de son patrimoine et de son âme. Dieu rappelle à chacun de nous que toutes les richesses qu’il met à notre disposition n’appartiennent qu’à lui seul et que nous n’en sommes que les gardiens ; c’est une offrande de Dieu, qui peut à tout moment les augmenter, les diminuer ou même les faire disparaître.

C’est un moyen de combattre l’esprit d’économie et l’amour excessif des biens de ce monde, en les partageant avec ceux qui en ont le besoin mais surtout le droit. Le système social prôné par l’Islam fait de la miséricorde la base de toutes les relations sociales.

Sur le plan socio-économique : il assure un développement économique durable en luttant contre la pauvreté et le chômage de manière efficace et permanente.
Sur le plan social : il permet la distribution des bienfaits d’Allah à la communauté en veillant à créer une solidarité entre les riches et les pauvres. Il contribue ainsi à la justice sociale.

Cet impôt social purificateur est d’une importance capitale car il permet la redistribution des richesses dans la société et assure une vie digne et décente à chacun, et garantit la stabilité sociale par une répartition plus équitable des richesses entre les citoyens.

 

Qui peut recevoir la Zakat ?

 

Allah a déterminé dans le Coran huit catégories pour la distribution de la Zakat.

– Les pauvres
– Les nécessiteux
– Ceux qui travaillent pour gérer la Zakat
– Ceux dont le cœur peut être gagné à l’Islam
– L’émancipation des esclaves (ce n’est plus d’actualité, mais on peut envisager un fonds d’émancipation pour échapper à l’esclavage capitaliste et idéologique et élitiste, le Coran est immuable et applicable à tous les temps…).
– Ceux qui sont endettés
– Dans le chemin d’Allah
– Le voyageur en détresse

 » Les Sadaquats sont destinés uniquement aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui y travaillent, à ceux dont on veut gagner le cœur (à l’Islam), à la libération des jougs, à ceux qui sont lourdement endettés, dans le chemin d’Allah, et au voyageur (en détresse). Ceci est un décret d’Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage.  » Coran 9/60

 

Qui ne peut pas collecter la Zakat ?

 

Ceux qui ne sont pas éligibles à la Zakat sont

– Les riches
– Une personne qui est en bonne santé et qui travaille
– Une personne en bonne santé qui refuse de travailler pour subvenir à ses besoins.
– Les membres de la famille du Prophète (Banu Hachim et Banu Abdou al Mouttalib).

 

Zakat al Fitr

 

La Zakat al fitr ou  » l’aumône de la rupture du jeûne  » est également une obligation pour tout musulman et doit être payée chaque année à la fin du mois de Ramadan.

La Zakat al fitr purifie le jeûneur des propos futiles et indécents et est, comme la Zakat al maal, un bienfait pour les pauvres. Elle leur permet de passer la fête de l’Aïd al fitr dans de meilleures conditions, car le Prophète, paix sur lui, a dit :

 » Epargne-leur la mendicité le jour de l’Aïd « .

Selon Ibn ‘Omar :

 » Le Messager d’Allah paix sur lui, a rendu obligatoire l’aumône de rupture du jeûne en donnant un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge à chaque esclave ou personne libre, homme ou femme, petit ou grand parmi les musulmans. Puis il a ordonné qu’elle soit donnée avant que les gens ne se rendent à la prière (de l’Aïd)  » [rapporté par Al Bukhari, Muslim, At-Tirmidhi, Abu Dawud, Nassai et Ibn Madjah].

Chaque musulman doit la payer pour lui-même et pour toutes les personnes à sa charge, comme sa femme, ses enfants, ses parents, etc.
Comme décrit dans le hadith ci-contre, elle peut être offerte sous la forme d’un ‘saa’ (une mesure d’environ 2,7 kg) de blé, de dattes ou d’une autre nourriture. Aujourd’hui, les savants ont conclu qu’elle peut être donnée en argent et que cela est plus bénéfique.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.